362 000F / TC 20′ down
Dakar Diourbel
105 000F / TC 40′ down
Dakar Zone 1
1 850 000F / TC 40′ up
Dakar Ziguinchor
442 000F / TC 40′ down
Dakar Kaolack
520 000F / TC 20′ up
Dakar Tambacounda

Chute record du volume conteneurisé mondial

By Admin | Dated: 15 Jun 2020

Le volume conteneurisé mondial a subi une chute record en avril, en raison de la pandémie. Le trafic a reculé en moyenne de près de 20 %, mais environ de moitié sur certains axes globaux.

En avril, la crise sanitaire a provoqué dans le monde un effondrement de 17 % du volume conteneurisé, selon les dernières données de Container Trades Statistics (CTS). Mais ce recul mensuel du trafic conteneurisé mondial provient essentiellement de certains axes de trafic où le Covid-19 semble avoir frappé plus durement.

"La région Moyen-Orient-Inde frappée sévèrement à l'export"

Le trafic a connu un véritable plongeon au départ du secteur Moyen-Orient-Inde vers l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Amérique Latine. Le volume entre les ports d'Afrique et ceux d'Australie ont enregistré également une très forte baisse. En provenance de la région Moyen-Orient-Inde, les volumes à destination de l'Amérique du Nord ont plongé de 59 %, ceux à destination de l'Europe ont reculé de 52 % et ceux vers l'Amérique latine ont chuté de 48 %. Quant aux volumes entre l'Afrique et l'Australie, ils se sont contractés de 50 %. Sur d'autres axes, le recul a été moins marqué mais sans parvenir toutefois à compenser les fortes chutes des régions ayant le plus souffert.

Chute de 8 % sur les quatre premiers mois

En cumul sur les quatre premiers mois de l'année, CTS évalue le recul mondial à 8 %. Les statistiques ne montrent des évolutions globales positives au cours de la période que sur les exportations en sortie des ports d'Afrique subsaharienne (2 %) et d'Amérique Latine (0,4 %). L'étude mentionne deux chutes de plus de 20 %. Les volumes conteneurisés à l'export d'Afrique ont reculé de 21,7 % à destination des ports d'Amérique Latine et le marché intra-américain a marqué un repli de 21,6 %. Quant aux importations européennes, elles ont connu une contraction de 15 % en provenance d'Australasie et de la région Moyen-Orient-Inde. Il ne fait nul doute que les dures pertes enregistrées en avril ont sévèrement marqué la conjoncture dans le conteneur au cours des quatre premiers mois de l'année. Les opérateurs de lignes régulières ont tous souffert de pertes de volumes sur les grands axes mondiaux au premier trimestre. Certains n'imaginent pas achever le premier semestre sur des hausses de trafic.

L'EQUIPE SMARTCARGO

!-- ClickDesk Live Chat Service for websites -->